L’agriculture urbaine : notre avenir ?

Le 22 février dernier, l’Université de Caen a accueilli la rencontre annuelle « Grand témoin » organisée par le Dôme, centre de culture scientifique basé à Caen. Le thème de cette année était l’agriculture urbaine et connectée. Nicolas Necker, agriculteur urbain, a abordé le sujet. Retour sur cet événement.

Il est 10h quand la rencontre annuelle « Grands témoins » prend place dans l’amphithéâtre Pierre Daure, situé au Campus 1. À l’intérieur, plusieurs classes de lycéens se trouvent déjà sur place. Ils viennent d’un peu partout en Normandie : Cherbourg-en-Cotentin, Condé-en-Normandie, Caen, etc. Mais ce n’est pas tout, l’événement est retransmis en direct dans des classes venant de lycées qui n’ont pas pu faire le déplacement. Ceux-ci peuvent poser des questions sur twitter afin que l’invité, Nicolas Necker, y réponde.

Qu’est-ce que l’agriculture urbaine ?

Nicolas Necker est membre de Cycloponics, une startup ayant pour vocation de réhabiliter les espaces urbains délaissés pour y implanter une agriculture durable et socialement responsable. « Nous faisons de l’agriculture urbaine.» Deux moyens ont déjà été mis en place : le « bunker comestible » à Toulouse est un ancien bunker allemand et « la Caverne » à Paris, un parking sous-terrain abandonné. Ces deux espaces sont aujourd’hui des fermes urbaines bio dans lesquelles poussent des légumes et des champignons.

Cette pratique lutte contre le transport des aliments frais. « En effet les vitamines de nos aliments « meurent » dans le froid », donc après avoir été transportés sur plusieurs kilomètres dans des camions réfrigérés, nos aliments perdent tous leurs bienfaits », déplore Nicolas Necker.  L’augmentation du transport des aliments est dû à l’accroissement de la population, qui provoque une hausse de la production. Il n’y a plus assez de ressources à proximité des villes pour nourrir toute sa population.  « Résultat ? On importe, et nos produits perdent leurs bienfaits ».

Toutefois, Nicolas Necker contrebalance son propos en appelant à la rationalité. « Il est impossible de tout produire en ville ». L’agriculture rurale sera toujours une nécessité. Elle ne s’opposera pas à l’agriculture urbaine mais viendra la compléter.

Une invitation à l’auto-entreprenariat

Nicolas Necker poursuit en invitant l’audience à suivre ses rêves, à créer son métier s’il n’existe pas, à ne pas se précipiter. Il prend son propre exemple en expliquant qu’il a commencé dans un squat, après avoir fait une école d’hôtellerie.  « J’ai été frappé par le destin après avoir vu en 2011 la première ferme installée sur un toit au Canada ». Étant passionné par la production de nourriture, sous toutes ses formes, il décide de se lancer, illégalement. Résultat, il a aujourd’hui créé sa start-up et vit de cette agriculture.

« Si votre métier n’existe pas encore, créez-le »

Son projet tient la route, en proposant de recycler les souterrains urbains en fermes durables et productives, des nouveaux emplois seront créés, l’économie circulaire sera développée, et le transport des aliments sera diminué. Maintenant, l’objectif premier de Cycloponics est d’élargir leur gamme de production qui se constitue de champignons et de légumes, et de s’étendre dans cinq autres villes françaises.

Plus d’informations sur :  http://cycloponics.co/

Les rencontres « Grand témoins », un événement annuel

En partenariat avec le rectorat de l’académie de Caen et la région Normandie, le Dôme organise chaque année la rencontre « Grands témoins » depuis maintenant six ans, à destination des lycéens et des apprentis de la région. Selon Le Dôme, ces rencontres ont pour but de « développer la curiosité et l’appétence des jeunes sur les sciences, promouvoir et mieux faire connaître la diversité des filières scientifiques et techniques, favoriser la réflexion individuelle et collective sur la place des sciences dans la société et favoriser la mise en culture des sciences et techniques par des regards croisés. »

Même si ces rencontres sont au premier abord faites pour les lycéens, elles sont ouvertes à tous et sont gratuites. Cependant, l’inscription préalable est obligatoire.

Marion Gautier

Plus d’informations sur le Dôme : http://ledome.info/index.php

La vidéo complète de la conférence, disponible sur : https://www.echosciences-normandie.fr/communautes/le-dome/articles/retour-sur-cycloponics-et-l-agriculture-urbaine

Cycloponics

74 rue de la Chapelle

75018 Paris

Le Dôme

3 Esplanade Stéphane Hessel

14000 Caen

Laisser un commentaire