Agoraé : une épicerie solidaire pour les étudiants

article-agorae 3 article-agorae 4

L’épicerie de l’Agoraé de Caen, installée au Campus 1, a fait sa rentrée. Parmi les rayons de produits divers et le marché hebdomadaire, l’association propose de nombreuses activités solidaires.

« Ici c’est local, je sais d’où proviennent les fruits et légumes. »

Laura, étudiante de 21 ans, est une cliente régulière du marché. Comme chaque mercredi,  l’Agoraé, épicerie solidaire, située dans le bâtiment international du Crous sur le Campus 1, accueille les légumes des Jardins d’Arlette. Aubergines, pommes, patates, choux et oignons en cagette attendant les étudiants.

Hélène, 22 ans, a connu l’Agoraé grâce aux réseaux sociaux. « Si je rentre le week-end je prends moins de fruits et légumes, mais ça permet de remplir les stocks en pleine semaine ». Pour ces deux étudiantes, l’Agoraé est un endroit convivial et solidaire qui propose de multiples services.

« Un kilo de pâtes à 1€ sera à seulement 10 centimes ! »

L’épicerie Agoraé, conçue en décembre 2014, permet aux étudiants de se nourrir à petits prix. Les bénéficiaires, qui remplissent des critères financiers, ont accès à des produits alimentaires à 10 % du prix habituel des grandes surfaces.

Agoraé, c’est aussi pour tous :

  • Un marché local les mercredis de 16h45 à 18h.
  • Des paniers de légumes saisonniers à 6€, disponibles chaque semaine sur commande. « Les étudiants viennent chercher leur panier quand ils veulent le mercredi. Ils commandent via le site de lAgoraé, le Facebook ou directement auprès des bénévoles », explique Sorelle, membre de l’association depuis début septembre.
  • Des cours de cuisine, initiés par La Caentine ou par les étudiants eux mêmes.
  • Des ateliers sur différentes thématiques : le gaspillage, la réparation de vélo, la musique…

Échanges et solidarité

Le but de l’association Agoraé, déjà présente dans plusieurs villes françaises, est de développer l’échange solidaire. Animé par plusieurs étudiants bénévoles, l’Agoraé embauche également deux jeunes en Service Civique pour une durée de neuf mois. Cette année, l’équipe est complétée par Sorelle, Rouennaise, et Antoine, Cherbourgeois.

 « Maintenant que la rentrée est faite et que le marché est bien mis en place, je reviendrai ici toutes les semaines ! », confie Laura, avant de repartir avec son sac, ses pommes et ses carottes.

Solène Billon et Louison Delangle

2 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire